Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MesMotsRamdam-En-Algérien
  • MesMotsRamdam-En-Algérien
  • : Je Vous dis Bienvenue ! Mais d'ICI, amis vous sortirez tripes retournées par les chefs et méchefs dont souffre, Algérie, LDZAYR...
  • Contact

On ne se demande plus où va Algérie... On sait où elle s'en est allée, au Diable et à Vau l'Eau, on se demande si elle va en revenir en Diable ou à Vélo !

Recherche

Texte Libre

Archives

12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 17:28

La Démocratie doit s’assumer et être assumée par tous en tant que modèle de gouvernement d’un Etat, avec toutes les implications en matière de Droits Légitimes (droits fondés en nature, en raison et par la loi), d’expression, de pensée et d’opinion, de travail et d’action, pour tous et dans toutes les sphères de la vie sociale, politique ou idéologique. En ce sens TOUS LES DROITS DES UNS SONT DES DEVOIRS POUR LES AUTRES, et vice versa. C’est pourquoi la Démocratie doit se défendre en défendant la Citoyenne Totale (des Individus et des institutions). C’est là l’aspiration ancestrale des Peuples qui veulent s’affranchir des Dictatures de tous bords qui instrumentalisent les sentiments nationalistes, ethniques, régionalistes, tribaux, religieux ou de classes, pour soumettre et opprimer tous ceux qui ne leur sont pas inféodés. Aussi la Démocratie se doit-elle impérieusement d’interdire absolument, et punir légalement l’usage de la violence de toute nature et de toute forme (y compris l’intimidation et l’agression verbale)dans les rapports sociopolitiques. Un Etat fort est un Etat, non pas répressif et violent, mais un Etat Démocratique qui assume Toutes Les Libertés Citoyennes, qui ne les assomment pas… On ne saurait faire une loi démocratique avec des procès d’intention contre ceux qu’on n’a eu de cesse de considérer comme des “égarés” ou des “repentis” et qui plus est n’ont pas été déchus de leurs droits civiques. Qu’un parti soit dissout, n’exclut pas systématiquement, pour ses militants, de revenir sur la scène politique, en acceptant loyalement les règles démocratiques, à l’exemple de ce qui s’est passé en Turquie. Le débat est encore ouvert, mais toutes les Démocraties font avec des partis extrémistes; elles interdisent les partis nazis, mais cela n’empêchent pas ceux là d’exister. Ce n’est pas la politique qu’il faut interdire, C’est la Démocratie qu’il faut constitutionnellement et institutionnellement garantir et renforcer contre les revirements et les manipulations et les instrumentalisations politiques. link

Partager cet article

Repost 0
Published by YoAth - dans DEMOCRATIE
commenter cet article

commentaires