Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : MesMotsRamdam-En-Algérien
  • MesMotsRamdam-En-Algérien
  • : Je Vous dis Bienvenue ! Mais d'ICI, amis vous sortirez tripes retournées par les chefs et méchefs dont souffre, Algérie, LDZAYR...
  • Contact

On ne se demande plus où va Algérie... On sait où elle s'en est allée, au Diable et à Vau l'Eau, on se demande si elle va en revenir en Diable ou à Vélo !

Recherche

Texte Libre

Archives

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 09:29

 

 

Par Ouali Aït-Ahmed, ancien officier de l’ALN


Dans ses livraisons du mardi et mercredi 6 et 7 décembre, Le Soir d’Algérie a publié deux articles signés de Mohamed Maarfia et de Chérif Mehdi. Si le second a fait preuve d’une remarquable clarté et d’une logique quasi-parfaite dans ses révélations, bien que des zones d’ombre, notamment la part de responsabilité de Ahmed Ben Bella, alors président de la République, dans l’opération honteuse et avilissante d’exhumation, réinhumation et séquestration «à la sauvette» des corps de deux héros nationaux Si Amirouche et Si El-Houas, le premier – Mohamed Maarfia — par contre, s’est fourvoyé dans des spéculations aussi mensongères que grotesques et des contre-vérités flagrantes et indignes, d’autant plus qu’il se prétend avoir été membre du secrétariat du PC de la Wilaya I historique. 

Aussi, devant toutes ses supputations et insanités qui ne font que salir sa personne, et par devoir de mémoire, je ne saurai Suite  Amirouche: Un Homme, un Héros  link

 
Vouloir salir nos héros à tout prix révèle la misère de l’esprit
Repost 0
Published by YusfHebib - dans Histoire
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 13:49

Actualités : Témoignage
AMIROUCHE ET SI EL HAOUÈS
Comment nous avons retrouvé les dépouilles

 

Par Chérif Mahdi 
(officier à la retraite et secrétaire général de l’état-major de l’ANP de 1963 à 1967)

 

Houari Boumediène et Abdelkader Chabou avaient imposé le silence sur la découverte, en décembre 1962, des corps de Amirouche et d’El Haouès. Ces deux responsables du MDN, une fois morts, Cherif Mahdi, ne craignant plus pour sa vie, et après avoir consulté le deuxième homme également au courant, en l’occurrence Abdelhamid Djouadi, et obtenu son plein accord, Cherif Mahdi avait décidé de parler, ce qu’il avait dit avait fait l’effet d’une bombe. Le pouvoir de Chadli avait été remué de fond en comble. Ce qu’avait révélé si Chérif permettra de retrouver les dépouilles mortelles des deux colonels morts au combat en mars 1959, mais ces révélations étaient tellement explosives qu’il n’en sera jamais fait état. Suite  Amirouche: On ne baîllonne pas l'Histoire...

Repost 0
Published by YusfHebib - dans Histoire
commenter cet article
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 08:25

Comme on n'enterre pas la Vérité, on n'enterre pas les Héros du Peuple... Le Champ d'Honneur n'est pas un Cimetière. Lire...link  Amirouche: Vérité du champ d'honneur

Repost 0
Published by YusfHebib - dans Histoire
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 18:11

On peut interdire la Marche des Hommes mais Pas La Marche des Peuple ou de l’Histoire. On a Beau Censurer, L’Avenir Aura le Dernier Mot… IL APPARTIENT AUX PEUPLES CITOYENS, c’est l’Histoire qui le Dit.

Repost 0
Published by YusfHebib - dans Histoire
commenter cet article